Accueil » 30 jours de lecture quotidienne

Si vous cherchez un défi facile et utile, le défi des 30 jours de lecture quotidienne est celui qu’il vous faut. Ce défi sera l’occasion de vous créer une bonne habitude et de finir – enfin ! – ce livre commencé il y a des semaines et qui traine depuis sur votre table de nuit ou sur la table basse de votre salon.

Je me suis lancé ce défi pour deux raisons : pour finir un livre sur lequel je bloquais, et pour reprendre une habitude de lecture quotidienne perdue au cours des dernières années. En dix ans l’explosion de l’offre de sport à la télévision, l’arrivée du smartphone et l’addiction grandissante aux réseaux sociaux, ont très largement empiété sur mon temps de lecture, et même sur ma capacité à lire longtemps.

Comme la plupart d’entre nous je lis des articles sur internet, parfois intéressants, qui me permettent d’acquérir une connaissance ou une information sur un sujet donné, mais dont l’impact à long terme reste faible comparé à celui engendré par la lecture d’un livre. Je peux de mémoire retrouver facilement cinq livres qui m’ont marqué, en revanche il m’est impossible de citer cinq articles qui ont eu un effet durable sur moi.

Depuis des mois j’avais commencé un livre sur lequel je n’avançais pas : « Sapiens, un brief history of humankind » de Yuval Noah Harari. Un pavé de 466 pages que j’avais eu la bonne idée d’acheter dans sa version originale, alors que jusqu’à présent je n’avais jamais lu un livre en anglais de ma vie. J’avais été attiré par un article consacré à Bill Gates qui le classait parmi les 10 livres les plus essentiels qu’il avait lu.

Bien qu’intéressant, je ne parvenais pas à avancer sur la lecture ce livre. Je perdais beaucoup de temps à essayer de tout traduire, et les intervalles de plusieurs jours entre chaque tentative de lecture m’obligeaient à repartir en arrière.

Au cours du défi, j’ai lu entre 15 minutes et deux heures par jour. J’ai redécouvert que l’on pouvait lire pratiquement de partout et à tout moment de la journée. Il suffit simplement d’avoir un livre avec soi. Et si on ne veut pas s’encombrer on peut toujours opter pour la version Kindle sur son smartphone.

Lire des livres sur amazon kindle ?

Personnellement je déconseille de lire sur son smartphone ou sur sa tablette, car de Kindle à Facebook ou Instagram il n’y a qu’un pas. Ou plutôt qu’un clic. La tentation est à portée de pouce. Lire un livre difficile sur son smartphone, c’est un peu comme vouloir manger une pomme que l’on a stocké dans un frigo rempli de fromage, de charcuterie, de dessert lactés, de glaces, de sodas et de bières !

Au fil des jours, j’ai pris l’habitude de lire le matin, pendant et après mon petit déjeuner. C’est vraiment un excellent moment pour lire et ça me donne l’impression de débuter la journée en ayant déjà fait quelque chose d’enrichissant. J’ai également lu dans mon jardin, aux toilettes, dans les files d’attentes, dans le train et plus classiquement sur mon canapé ou dans mon lit. Mais finalement le lit est l’un des endroits où j’ai le moins lu car cela m’endort, et car la lecture en anglais me demandait un effort ce concentration que j’avais du mal à fournir le soir.

Du point de vue comptable je n’ai lu qu’un livre en 30 jours, mais je ne le regrette pas, car la lecture ce n’est pas une recherche de la performance. Certains livres nous transforment, changent notre vision du monde. Celui-là en fait partie. Je ne peux que vous le recommander, tant il apporte une macro-vision de l’histoire du monde et de de l’humanité. L’avoir terminé fait que ce défi est forcément une réussite.

J’ai également découvert que je pouvais lire en anglais, à partir du moment où j’ai commencé à ne pas tout traduire et à le faire uniquement lorsque je ne comprenais pas le sens général d’une phrase, voire d’un paragraphe. A partir de ce moment-là j’ai pu me laisser embarquer dans ce voyage de plusieurs milliers d’années que nous propose l’auteur Yuval Noah Harari.

Lire : une habitude facile à prendre

Lire quotidiennement est habitude facile à prendre ou à reprendre. Lire un livre c’est également se focaliser sur un sujet unique alors que la lecture d’articles sur internet (aussi intéressants soient-ils) invite à la dispersion. La lecture d’un livre, le fait de le tenir, de tourner les pages, créé une sensation de détente, d’apaisement et permet à l’imagination et aux pensées de se libérer de l’agitation de la sur-information.

La suite de ce défi sera de continuer à lire tous les jours, ne serait-ce que 15 minutes. Je ne veux pas me mettre d’objectif quantitatif en nombre de livres, comme le font certains blogueurs, pour moi ça n’a pas de sens. Je pense relire certains livres de ma bibliothèque, comme «La semaine de 4 heures»,  «The miracle morning» ou «Père riche père pauvre», et alterner la lecture de livres en français et la lecture de livres en anglais. Ayant une mémoire visuelle, la lecture en anglais m’a permis d’enrichir mon vocabulaire sans avoir à me « forcer » à apprendre.

Pour finir je vous propose un bon plan : https://livre.fnac.com/n286016/Petit-prix-et-bons-plans-ebooks/Tous-les-Ebooks-gratuits
En suivant ce lien vous trouverez des romans gratuits, des livres de développements personnels gratuits, des bandes dessinées… Il y en a pour tous les goûts, bonne lecture !

Depuis la fin de ce défi, j’ai lu ou relu :
La semaine de 4 heures (français) – Tim Ferris
You don’t hurt me (anglais) – David Googins
Je te promet la liberté – Laurent Gounelle

Crédit photo : Fond photo créé par jcomp – fr.freepik.com

Abonnez-vous à la newsletter

Ne manquez rien de l’actualité de défi 30 jours